moonshine


sur toi, te…

tant de
sur toi, te…
mon appétit,
par-dessus tout,
énormément,
en murmurant,—
tant de
sur toi, te…
sans être révélé,
caché,
de quelque part
et intense,—
abondamment
tant de
sur toi, te…
comme marque-page
entre Vénus et Mars,
sans gravité
avec gros G et péché,
chaque nuit,
formidablement
toujours 
beaucoup, —
tous les jours,  
tant de
sur toi, te…
illicitement
l’ombre absurde
moonshine 
exceptionnelle
tant de
sur toi, te…

©ᵏᴼᵏᴼ ↭ un p’tit je ne sais quoi

The Lone Crows

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.