moonshine


sur toi, te…

tant de
sur toi, te…
mon appétit,
par-dessus tout,
énormément,
en murmurant,—
tant de
sur toi, te…
sans être révélé,
caché,
de quelque part
et intense,—
abondamment
tant de
sur toi, te…
comme marque-page
entre Vénus et Mars,
sans gravité
avec gros G et péché,
chaque nuit,
formidablement
toujours 
beaucoup, —
tous les jours,  
tant de
sur toi, te…
illicitement
l’ombre absurde
moonshine 
exceptionnelle
tant de
sur toi, te…

©ᵏᴼᵏᴼ ↭ un p’tit je ne sais quoi

The Lone Crows

preachin’ blues


where have you been cos I looked for you,
it seemed you’ve staged your fictionality,
as if you’ve been there and yet absently
exactly like a clumsy god preachin’ blues
©ᵏᴼᵏᴼ
Larkin Poe